FAQ – Ambassadeurs

Eric Lucas a partagé un lien.

Bonjour, je viens de faire une réponse assez longue à des “anti-HH” se moquant du fait qu’Hugo est Ambassadeur d’Autistan pour la France, et j’ai pensé que ça pourrait intéresser les lecteurs(trices) de ce groupe (liberté d’expression) puisqu’il semble avoir été fait plus ou moins en réaction aux attaques contre Hugo (?).
Voici :
——————-
Je ne connais pas beaucoup d’autistes qui dénigrent les autres autistes (à part MG quand il parle des “glumeux” par exemple).
J’ai fondé l’Alliance Autiste en y incluant dés le départ TOUS les autistes, et je n’ai cessé, depuis, de tenter d’aider et de défendre les autistes sans distinctions de “niveaux”.
Je n’ai jamais lu ni entendu aucun propos où Hugo Horiot dénigrerait des autistes.
Je pense que ses propos concernant certains “génies” autistes sont hélas mal interprétés, ou donnent lui à des déductions un peu hasardeuses.
Vu qu’il est autiste, il est possible qu’il ait plus ou moins tendance à se focaliser surtout sur les autistes comme lui et moi (qui parlent bien etc.), mais de là à en déduire qu’il “dénigre” les autres, cela me paraît un raccourci fâcheux.
Il y a visiblement une aversion envers lui de la part de certains parents, qui à mon avis n’est pas fondée.
Lorsque Hugo parle de la désinstituonnalisation à la télévision par exemple, cela concerne plutôt les autistes “non génies”.
Certaines déclarations peuvent être “à l’emporte pièce”, mais je ne vois pas en quoi Hugo dénigrerait ni ferait quelque chose de mal au sujet des autistes “moins chanceux”.

J’ai tenté de répondre à la polémique sur “les autistes avenir de l’Humanité” dans cet article, que je me permets de vous recommander très vivement : http://allianceautiste.org/…/a-propos-des-autistes-de…/

Par ailleurs, personnellement, je ne vois pas seulement le côté “silicon valley” et ce genre de choses. Ce sont des choses qui peuvent aider le grand public à mieux accepter les autistes c’est vrai, mais en même temps je crois pouvoir comprendre que ça peut être blessant pour les parents qui sentent leurs enfants “oubliés” dans tout ça. Personne n’est parfait et ni Hugo ni les autres ne sont les “plus adéquats” ambassadeurs dans chaque pays. 
Dans la mesure où un ambassadeur est censé bien s’exprimer, et où cette qualité n’est pas le propre de l’autisme, on a donc forcément des compromis, pour trouver des Ambassadeurs.
Certains sont plus “pur autistes” qu’Hugo et moi, ce qui peut paraître inapproprié pour un Ambassadeur (surtout lorsqu’ils parlent à peine). Pourtant je pense que les autistes “non génies” sont eux aussi une grande chance pour l’avenir de l’Humanité, et plus précisément pour la conservation de l’espèce humaine.
Vous les mères d’enfants autistes soi-disant “profonds”, vous êtes les heureuses mères de joyaux humains, de la plus grande valeur dans un monde qui se perd de plus en plus vite.
Le fait qu’ils soient “inadaptés” au monde du travail, ou qu’ils soient moqués etc, est pénible mais secondaire.
Tout ceci doit évidemment être amélioré, développé, expliqué.
Les autistes “les plus purs” (ni Hugo, ni moi) pourront dans le futur compter beaucoup pour convaincre et ramener à la sagesse, à la compassion, à l’amour pur, des dirigeants de ce monde malade.
Pour vous en convaincre (si votre enfant n’y suffit pas…) je vous invite par exemple à écouter parler et surtout chanter le jeune Ambassadeur d’Autistan au Pérou : http://Autistan.pe.
Ce que nous faisons avec ce concept d’Autistan est assez expérimental voire empirique, il faut laisser le temps d’avancer (avec le peu de moyens qu’on a).
Je ne sais pas ce que c’est que toute cette “frénésie” contre Hugo, mais cela me semble exagéré et reposant sur des interprétations sans doute trop rapides et biaisées par des ressentiments par rapport à des choses passées que je ne connais pas, ou par rapport à la personnalité de l’intéressé, qui peut ne pas plaire à tout le monde.
Le comportement d’un autiste ne peut pas être tout à fait “lisse”, même avec lui.
Gér

 


 

J’aimeAfficher plus de réactions

Commenter

Commentaires
Christelle Art La bonne blague…Hugo l’ambassadeur de France ! Cette personne fréquente aussi les Psykk  vous n’avez pas trouvé mieux Monsieur Lucas?

4

Gérer

 

Répondre4 j

Eric Lucas Bonsoir Christelle.
Il n’y a pas de blagues ici.
L’ODA (Org de l’Autistan) n’a pas connaissance de la proximité dont vous parlez, à moins qu’il ne s’agisse de rapprochements au sens biblique du terme, ce qui ne nous concerne pas.
Non, en France “nous n’avons pas trouvé mieux”.
Hugo Horiot défend très bien notre cause dans la plupart de ses interventions, même si parfois, peut-être pour des raisons idéologiques ou autres propres à la France, certains de ses messages peuvent être mal perçus ou mal compris.
La France n’est pas un pays où les gens daignent facilement participer ; Hugo a accepté, et nous n’avons aucune raison objective de nous en plaindre. En cas d’élément nouveau, concret, ou de problème sérieux quel qu’il soit, n’hésitez pas à contacter contact@autistan.org, car je ne suis pas seul à décider.
Nous sommes ouverts au dialogue de bonne foi pour réduire les malentendus.
Merci.

4

Gérer

 

Répondre4 jModifié

Christelle Art Et ton ambassadeur de Belgique tu la trouvé ou? Qui est tu pour te permettre de nous imposer cette situation?
En si peu de temps tu as su attirer tout les cas sociaux J’admire ta détermination…Persévérance mon Ami!

Gérer

 

Répondre3 j

Eric Lucas Christelle Art Chacun est libre d’organiser ce qu’il veut du moment que c’est légal, et surtout si c’est à bon escient.
On ne vous impose rien du tout.
Merci pour votre admiration.

Gérer

 
 
 
 
Eric Lucas Post parfait et très clair, merci M. l’Ambassadeur 
(et Véronique)

1

Gérer

 

Répondre4 j

Christelle Art Laisse tomber Véronique…Je ne sais pas d’où cette personne arrive de Rio…Faudrait peu être lui refiler nos enfants dit avec DI!

Gérer

 

Répondre3 j

Eric Lucas Christelle Art Je n’arrive de nulle part, Christelle Art.
Si le concept de notre organisation, ou ses membres, vous déplaisent, j’en suis désolé.

Gérer

 
 
 
 
Veronique Gondry Un ambassadeur sans diagnostic…pas très crédible

6

Gérer

 

Répondre4 j

 
Masquer 29 réponses
Eric Lucas On peut être autiste sans avoir de diagnostic. J’ai été diagnostiqué à 48 ans et je ne suis pas devenu autiste à 48 ans.
Dans le cas d’Hugo, que ce soit moins crédible qu’avec un diagnostic, certes, mais l’important est que nous, l’Organisation Diplomatique de l’Autistan, ayons la conviction qu’il est autiste.
Le public pensera ce qu’il voudra.

3

Gérer

 

Répondre4 j

Veronique Gondry Mon amie a été diagnostiquée à plus de 40 ans également ,ce n est pas pour autant qu elle dénigre les autistes plus sévèrement atteints ,ceux qui ne parlent pas ,ceux qui ont des déficiences intellectuels …comme lui le fait en prétendant que les autistes sont les génies de demain

1

Gérer

 

Répondre4 j

Veronique Gondry Mon fils lui n a pas le syndrome d asperger mais le syndrome de kanner ,diagnostique à l âge de trois ans ,il en a dix huit maintenant..

1

Gérer

 

Répondre4 j

Patrizia Stephanazzi J’en ai un de chaque 😉

1

Gérer

 

Répondre4 j

Veronique Gondry Comme ça tu vois la différence entre les deux ,moi j’ ai aussi une fille dysphasique mixte et déficiente intellectuelle

1

Gérer

 

Répondre4 j

Eric Lucas Veronique Gondry Je ne connais pas beaucoup d’autistes qui dénigrent les autres autistes (à part MG quand il parle des “glumeux” par exemple).
J’ai fondé l’Alliance Autiste en y incluant dés le départ TOUS les autistes, et je n’ai cessé, depuis, de tenter d’aider et de défendre les autistes sans distinctions de “niveaux”.
Je n’ai jamais lu ni entendu aucun propos où Hugo Horiot dénigrerait des autistes.
Je pense que ses propos concernant certains “génies” autistes sont hélas mal interprétés, ou donnent lui à des déductions un peu hasardeuses.
Vu qu’il est autiste, il est possible qu’il ait plus ou moins tendance à se focaliser surtout sur les autistes comme lui et moi (qui parlent bien etc.), mais de là à en déduire qu’il “dénigre” les autres, cela me paraît un raccourci fâcheux.
Il y a visiblement une aversion envers lui de la part de certains parents, qui à mon avis n’est pas fondée.
Lorsque Hugo parle de la désinstituonnalisation à la télévision par exemple, cela concerne plutôt les autistes “non génies”.
Certaines déclarations peuvent être “à l’emporte pièce”, mais je ne vois pas en quoi Hugo dénigrerait ni ferait quelque chose de mal au sujet des autistes “moins chanceux”.

J’ai tenté de répondre à la polémique sur “les autistes avenir de l’Humanité” dans cet article, que je me permets de vous recommander très vivement : http://allianceautiste.org/…/a-propos-des-autistes-de…/

Par ailleurs, personnellement, je ne vois pas seulement le côté “silicon valley” et ce genre de choses. Ce sont des choses qui peuvent aider le grand public à mieux accepter les autistes c’est vrai, mais en même temps je crois pouvoir comprendre que ça peut être blessant pour les parents qui sentent leurs enfants “oubliés” dans tout ça. Personne n’est parfait et ni Hugo ni les autres ne sont les “plus adéquats” ambassadeurs dans chaque pays. 
Dans la mesure où un ambassadeur est censé bien s’exprimer, et où cette qualité n’est pas le propre de l’autisme, on a donc forcément des compromis, pour trouver des Ambassadeurs.
Certains sont plus “pur autistes” qu’Hugo et moi, ce qui peut paraître inapproprié pour un Ambassadeur (surtout lorsqu’ils parlent à peine). Pourtant je pense que les autistes “non génies” sont eux aussi une grande chance pour l’avenir de l’Humanité, et plus précisément pour la conservation de l’espèce humaine.
Vous les mères d’enfants autistes soi-disant “profonds”, vous êtes les heureuses mères de joyaux humains, de la plus grande valeur dans un monde qui se perd de plus en plus vite.
Le fait qu’ils soient “inadaptés” au monde du travail, ou qu’ils soient moqués etc, est pénible mais secondaire.
Tout ceci doit évidemment être amélioré, développé, expliqué.
Les autistes “les plus purs” (ni Hugo, ni moi) pourront dans le futur compter beaucoup pour convaincre et ramener à la sagesse, à la compassion, à l’amour pur, des dirigeants de ce monde malade.
Pour vous en convaincre (si votre enfant n’y suffit pas…) je vous invite par exemple à écouter parler et surtout chanter le jeune Ambassadeur d’Autistan au Pérou : http://Autistan.pe.
Ce que nous faisons avec ce concept d’Autistan est assez expérimental voire empirique, il faut laisser le temps d’avancer (avec le peu de moyens qu’on a).
Je ne sais pas ce que c’est que toute cette “frénésie” contre Hugo, mais cela me semble exagéré et reposant sur des interprétations sans doute trop rapides et biaisées par des ressentiments par rapport à des choses passées que je ne connais pas, ou par rapport à la personnalité de l’intéressé, qui peut ne pas plaire à tout le monde.
Le comportement d’un autiste ne peut pas être tout à fait “lisse”, même avec lui.Gérer

 
Patrizia Stephanazzi HH dit mieux ! L’autisme est l’intelligence de demain ! L’autisme n’est pas un handicap ! C’est sympa ça aussi pour les plus sévères !

Gérer

 

Répondre4 j

Colette Agnoux HH ne dénigre pas forcément il est surtout élitiste^^

2

Gérer

 

Répondre4 j

Veronique Gondry C est le mot que je cherchait merci Colette

Gérer

 

Répondre4 j

Patrizia Stephanazzi Oui mais l’élite c’est combien ? Ce n’est pas Bisounoursland !

1

Gérer

 

Répondre3 j

Eric Lucas Patrizia Stephanazzi La dispute ici présente me semble due surtout à ce qu’on voit derrière les mots.
Concernant “l’intelligence de demain”, pour moi ça a du sens de dire ça, car dans un futur où les gens seront tous conditionnés par les automatisme et l’intelligence artificielle, la véritable intelligence, naturelle, restera chez ceux qui n’auront pas été conditionnés (les autistes, mais pas que).
Peut-être que c’est une formule “à l’emporte pièce” qui mériterait des précisions.

Concernant le “handicap”, là encore il faut être précis. L’autisme lui même n’est pas plus un handicap que le fait d’être japonais à Paris. L’autisme ENTRAINE un handicap, nuance. Et plus précisément, ce n’est pas l’autisme qui entraine ce handicap, mais la mauvaise prise en compte de l’autisme par le système.
Tant qu’on ne voit pas ça clairement, on peut s’étriper à l’infini. Je le répète depuis des années.
(comme au début de ce clip : https://www.youtube.com/watch?v=_8s6hxcg6Rg)

Je suis moi-même handicapé par ce système, et même, j’assume d’être handicapé et inadapté à une telle… chienlit (cf célèbre phrase de Jiddu Krishnamurti sur la société malade).

Bien sûr que non, que l’autisme, en lui-même, n’est pas un handicap.
Les “troubles”, ce n’est pas l’autisme.
Et “le handicap” résultant, c’est encore assez différent.

L’autisme n’est pas un handicap, mais une très grand qualité, incomprise et écrasée, ce qui génère des “troubles” et un “handicap” dans un société malade.
A noter que beaucoup de ces “troubles” n’en sont qu’aux yeux des non-autistes, et pas pour nous… quant aux autres “troubles” (aboutissant à des crises par exemple), ils ne sont que le résultat du fait qu’on nous traite de manière impropre, à longueur de journée.

L’autisme, c’est l’autisme, ce n’est ni les troubles ni le handicap.
Si vous êtes noir et que vous souffrez dans une société raciste, vous ne dites pas que votre couleur est un “trouble”. A la rigueur vous pouvez dire que le comportement des racistes au vu de votre couleur vous handicape.
(Idem pour un “petit français” paumé dans un bus de banlieue, quand il s’aperçoit qu’il est le seul blanc et qu’on le regarde bizarrement – bref;…)Gérer

 
Colette Agnoux oui enfin c’est comme un mec en fauteuil roulant: on peut très bien dire qu’il est handicapé non par l’accident qu’il a eu ou par une quelquonque maladie musculaire mais par les infrastructures qui ne sont pas toujours adaptées… reste qu’en admettant que les infrastructures soient adaptés bah il sera toujours en difficulté du fait de potentielles douleurs… perso si on met de coté tout le coté social bah je souffre tout de meme d’hyperaccousie, de soucis d’équilibre qui me provoquent parfois des douleurs ça c’est bien des handicaps liés à l’autisme… en admettant que l’autisme est la “nouvelle intelligence” peut etre hein j’en sais rien reste que aujourd’hui en france et de par le monde c’est loin d’etre le cas donc oui handicap autistique ou handicap sociétal bah on ne peut pas vivre sans prendre en compte le fait que dans la majorité des cas c’est un handicap que ça entraine nombres d’oppressions et discriminations…

Gérer

 

Répondre3 j

Colette Agnoux pour moi en fait cette formule de “l’autisme est l’intelligence de demain” est vachement violente. déjà demain c’est quand? on sais que la perception du temps et les imprecision chez les autistes c’est dur alors qu’un autiste me dire “demain l’autisme sera reconnu” comme une expression neurotypique c’est dur: je sais très bien que demain quand je me lèverais je serais toujours dans la meme mouise, je ne sais meme pas si de mon vivant je pourrais apprécier cette “intelligence”. ensuite ça met à l’écart pas mal de gens (pour ne pas dire la majorité) autiste ou non qui ne sauront pas suivre ou exprimer cette “nouvelle intelligence” on se bat depuis des décénies pour avoir une reconnaissance, une légitimité, attention à ne pas etre aussi dédaigneux que les neurotypiques profond et de ne pas oublier des autistes au passage, attention surtout à ne pas inverser les discriminations

Gérer

 

Répondre3 j

Eric Lucas Colette Agnoux Elitiste… Peut-être… Il a son caractère et son style personnel… 
Si un jour, dans le cadre de l’Org de l’Autistan, vous voyez un Ambassadeur dont le comportement ou les déclarations, *en tant qu’Ambassadeur* seraient de nature clairement discriminante ou dénigrante pour des autistes (qu’ils soient “hauts” ou “bas” ou autres), vous pourrez le signaler à l’org, et dans ce cas il me semble évident que des mesures seront prises collectivement pour corriger le problème.
Mais à côté de ça il est difficile de demander à quelqu’un de subitement devenir “parfait”. En même temps, peut-être que la “fonction” d’Ambassadeur, si elle est utilisée suffisamment et correctement, peut permettre de corriger certains excès ou certains défauts.
Personnellement je ne peux pas me permettre de juger une personne (ici, HH) sur sa personnalité, tant que je n’aurai pas la preuve que celle-ci est manifestement incompatible avec l’autisme ou la défense des autistes (comme avec MG).

Je pense qu’il y a beaucoup d’exaspération ici par rapport à des questions d’ego et de personnes, de personnalités. Mais dans l’Organisation Diplomatique de l’Autistan, les egos ne comptent pas. Tout ce que pourrait faire HH ou quiconque (moi compris) de “personnel” dans le cadre de l’org, n’entrerait absolument pas dans l’esprit ni dans la lettre de cette org ; ce ne serait que “de la friture sur la ligne”, à ne pas prendre en compte dans les messages et actions.
Je peux comprendre que certains autistes (dont moi) peuvent avoir un comportement dérangeant (apparence d’élitisme, apparence d’irascibilité, etc.) mais on ne peut pas non plus rejeter les autistes à cause de leur comportement (ce qui reviendrait à les condamner ou exclure en raison de leurs particularités autistiques).

Une chose est certaine, c’est que dans l’Organisation Diplomatique de l’Autistan, il n’y aura ni dénigrement, ni discrimination, ni élitisme, ni crises de colère et de trépignements (là je parle pour moi), ni bien sûr de manipulations, magouilles et autres cochonneries.
L’Autistan est au-dessus de tout ça, et l’organisation qui tente de le représenter doit impérativement et absolument respecter l’Autistan et son caractère “propre”.
Cela peut demander des efforts particuliers à certains (par exemple à moi pour être calme).

Les démêlées personnels et les querelles propres à tel ou tel pays ne regardent pas notre organisation.
Néanmoins, il me paraissait nécessaire, en tant “qu’architecte” principal de cette org pour l’instant, de répondre aux questionnements et mécontentements exprimés ici. 

N’hésitez surtout pas à continuer à commenter et à critiquer (posément).

Merci.

2

Gérer

 

Répondre3 j

Colette Agnoux je ne dit pas que je suis pour ou contre que de soit HH ambassadeur de France hein juste je m’inquiete de ce mouvement de neurodiversité (dont fait partie HH et d’autres) ça part d’une bonne intention c’est sur mais dans l’immédiat ce n’est qu’une vaste utopie qui met de coté une bonne partie des gens y compris pas mal d’autistes et oui dans les années à venir cela me fait peur

Gérer

 

Répondre3 j

Eric Lucas Colette Agnoux Oui c’est possible mais tout ça repose sur du malentendu à mon avis. Dans mon cas perso, jamais je n’ai eu la moindre idée de mettre de côté “les plus mal lotis”, et encore moins de laisser entendre que tout va bien et que les autistes n’ont besoin de rien, n’ont pas besoin d’aide etc. En fait tout ce que je lis dans ce débat (pas spécialement ici) me sort par les yeux et je n’y participe pas, je suis intervenu ici parce que ça parle de l’Autistan. 
Pour moi il ny’ a aucun problème avec la “neurodiversité” (qui est juste une réalité) ni avec le fait que l’autisme (qui n’inclut ni les troubles ni le handicap, lesquels ressortent du système) est une qualité à découvrir, à comprendre, à protéger et à encourager.
Je le répète, tant qu’on ne fait pas la disctinction entre autisme, troubles, et handicap, on ne peut pas s’en sortir. J’ai expliqué tout ça (pardon de paraître prétentieux) dans diverses conférences (souvent hors de France, certes), pour moi tout est clair, et on se bat bien pour l’avenir des autistes, de tous les autistes, pour les aménagements, l”inclusion, l’autonomie, la liberté etc. Et certainement pas juste pour une poignée de petits génies (franchement, perso j’ai autre chose à faire…).

Assimiler “l’autisme est une qualité” à “donc il ne faut plus rien faire” est une simplification catastrophique que je ne lis que dans des commentaires FB et qui ne viendrait à l’idée de personne chez les activistes (qui se battent pourquoi ? pas pour que rien ne soit fait).
Cette confusion vient uniquement de l’absence de “distinction” dont je parle. Rien à faire, vous ne pouvez pas y couper : sans faire cette distinction, la confusion et la querelle là-dessus sera éternelle.

Pour en revenir à l’Autistan et son Organisation, finalement c’est pas si mal qu’il y ait toutes ces tensions en France, car cela peut nous aider à garder le bon cap.

1

Gérer

 

Répondre3 jModifié

Colette Agnoux en fait c’est ça le souci… encore une fois le mouvement de la neurodiversité part d’une bonne intention hein, celle que l’on puisse tous vivre ensemble selon nos particularités, notre façon d’etre et de penser sans que y’en ai un qui pete plus haut que son cul… dans la réalité bah j’ai l’impression que dans l’immédiat cela ne fait que renforcer les disparités…

Gérer

 

Répondre3 j

Eric Lucas P.S. En savoir plus sur l’ODA (notre Organisation) rassurera peut-être :

– objectifs : http://autistan.org/wp/fr/objectifs/Voir plusGérer

 
Colette Agnoux mais c’est pas seulement une histoire avec l’autistan en fait… perso je suis sur plusieurs groupes sur l’autisme, la psychodiversité, diverses oppressions et autres… bah y’a toujours un moment ou ça beug parce que y’a une très bonne intention au départ mais on est infichus de rassembler toutes les luttes auxquelles on doit faire face et on en laisse pas mal à coté pour pas grand choses au final… bref encore une fois c’est pas la question de mettre telle ou telle personne ambassadeur de France ou d’ailleur… juste faire gaffe à ne pas extrapoler sur l’utopie

Gérer

 

Répondre3 j

Eric Lucas Colette Agnoux Ok merci Colette, je ne vois qu’assez vaguement de quoi tu parles mais j’imagine un peu… J’espère que toi ou d’autres pourront nous envoyer des messages si vous sentez que des choses dérivent et deviennent irréalistes… Tout ça est très difficile en effet.

Concernant l’organisation, la communication, le rassemblement, c’est catastrophique c’est sûr. J’essaie de faire des petits trucs dans mon coin pour y remédier. On baisse pas les bras. Pas le choix….
(C’est aussi dans cet esprit de communication constructive que je suis venu ici tenter de donner mon point de vue calmement… le calme n’étant pas ma qualité première… mais quand on veut on peut, et pour le concept de l’Autistan aucun effort n’est assez grand, à mes yeux.

1

Gérer

 

Répondre3 jModifié

Colette Agnoux bah des accrochages plus ou moins absurdes y’en a quasiment tous les jours^^ après bah heureusement ça reste souvent à l’état d’accrochage n’empeche que des fois ça vire au drame sur une partie non négligeable des communautés… mais bon comme toi on essaye de gérer les choses à notre échelle^^

1

Gérer

 

Répondre3 j

François Âû Delcoux Personnellement, j’œuvre pour rendre “l’élite” accessible à tous. Certes, c’est un vaste chantier, mais si chacun y met du sien, ça ne pourra qu’aller mieux !

1

Gérer

 

Répondre3 j

Colette Agnoux François Âû Delcoux et si on fesais l’inverse de temps en temps? si c’était “l’élite”qui faisait des efforts pour etre abordable pour le reste du monde? Ras le bol en fait que ce soit toujours les plus “faibles” qui doivent faire des efforts pour vaguement tenter d’avoir une place de guignol parmis les plus “forts”

1

Gérer

 

Répondre3 j

Christelle Art J’ai rencontré François il y a très longtemps…le 1er anniversaire de Maxime Cayenberghs a la fête foraine! Cette personne a eu un comportement inacceptable! Même pas bonjour et regarder les gens de haut ce que je peux comprendre…François l’avait abandonné et bloqué comme la Conzia et la secte pendant plusieurs années! Et Maintenant vous refaites surface dans le Monde des troubles  Eric lucas vous devriez peut-être surveiller un peu plus vos Ambassadeur…?

1

Gérer

 

Répondre3 jModifié

François Âû Delcoux Colette Agnoux, vous semblez ne pas avoir compris ce que je disais. Nous parlons bien de la même chose, alors pourquoi pensez-vous que ce sont des choses opposées ? Vraiment, cela me laisse perplexe…

Gérer

 

Répondre3 j

François Âû Delcoux Je ne comprends pas quel est ce “monde des troubles” dont vous parlez. Vos allégations sont injustes et infondées : je suis encore venu en aide à Maxime aujourd’hui même ! Par ailleurs, êtes-vous consciente que ce que vous décrivez comme “Cette personne a eu un comportement inacceptable! Même pas bonjour et regarder les gens de haut” n’est que VOTRE perception déplorable de mon autisme ? Et vous osez parler de rejet et d’intolérance ? Madame, considérez bien ce que vous faites avant de juger les autres sur ce qu’à tort vous croyez qu’ils font !

1

Gérer

 

Répondre3 jModifié

Christelle Art Enfin vous aider Max après l’avoir renié et bloqué plusieurs années…Merci Cindy Fontaine…L’empereur arrive et vous allez nous aider à débloquer cette situation?

1

Gérer

 

Répondre2 j

Christelle Art Réveille toi le Bougre…Va faire un Tour sur le Mur d’Isabelle Resplandino après viens me contacter! Tu le fais exprès…

1

Gérer

 

Répondre2 j

 
 
 
Patricia Louot si vous lisez les livres de sa mère et les siens je ne vois pas quel doute peut subsister quant au diagnostique d’Hugo et en fait cela n’ pas d’importance !

3

Gérer

 

Répondre4 j

 
Masquer 14 réponses
Patrizia Stephanazzi …énorme mascarade !!!

1

Gérer

 

Répondre4 j

Patricia Louot Patrizia Stephanazzi je ne vois pas pourquoi avez vous lu l enfance d Hugo par sa mère, avez vous vu les films de son âge enfance ? Connaissez vous son parcours ? Ce genre de jugement est le même que celui dont nous souffrons avant que nos enfants aient le fameux diagnostic pour ceux qui y arrivent !

2

Gérer

 

Répondre4 j

Angie Hst Pour ma part je trouve que c’est surtout les vidéos de son enfance adolescence qui sont parlante….
Il n’y a pas que lui qui a parlé vers 6 ans il me semble…
Les CRA n’existaient pas me semble t il ???Voir plus

3

Gérer

 

Répondre4 j

Veronique Gondry Ma fille n a parlé qu à 11 ans ,mais elle n est pas autiste

Gérer

 

Répondre4 j

Patrizia Stephanazzi C’est justement parce que j’ai lu et vu que je donne mon avis…

1

Gérer

 

Répondre3 jModifié

Eric Lucas Oui il n’y a pas de doutes, mais c’est juste que c’est un peu compliqué parce qu’il “maîtrise” très bien son “autisme”.
Mais la question est importante, car s’il n’était pas autiste, il ne pourrait pas être Ambassadeur d’Autistan, c’est clair.

4

Gérer

 

Répondre4 j

Marie Lettler Moi non plus je n’ai pas de doutes, je suis mère et soeur de personnes avec autisme et je suis persuadée que Hugo est vraiment autiste…

4

Gérer

 

Répondre3 j

Angie Hst Marie Lettler j’avoue que son premier j’ai pas tout suivi car il expliquait très bien ses difficultés mais ses vidéos m’ont permis de vraiment “voir” justement ses difficultés

1

Gérer

 

Répondre3 j

Marie Lettler Ah pas que moi je trouve pas, y’a pas longtemps il est passé à public sénat et j’ai vraiment trouvé en le regardant que parfois, ça se voit quand même, quand tu as l’oeil tu le vois, encore aujourd’hui, tu l’entends plutôt dans son discours, ses arguments, sa façon d’expliquer, je saurais pas comment l’expliquer, je trouve que ça se voit c’est tout

3

Gérer

 

Répondre3 j

Angie Hst Jai pas l’habitude en fait par rapport à son discours. Mais c’est vrai qu’il utilise des mots plutôt “technique et très fins” par moment. Il a son propre vocabulaire, explique en détail les choses.

Gérer

 

Répondre3 j

Marie Lettler En tout cas, je dis pas que je suis d’accord avec tout ce quil dit, loin de là, mais est ce que c’est vraiment une raison valable pour raconter n’importe quoi ou insulter? Je ne crois pas, et cela ne sert ni les autistes de haut niveau, ni les autres

2

Gérer

 

Répondre3 j

Angie Hst Oui clairement et puis insulter ça sert à rien au final….
Sur certains points je suis d’accord avec lui. Comme le fait de Désinstitutionnaliser mais ça prendra du temps

2

Gérer

 

Répondre3 jModifié

 
 
 
Veronique Gondry C est la fete au village alors,n importe qui peut se declarer n importe quoi!

3

Gérer

 

Répondre4 j

Eric Lucas Pas chez nous.

1

Gérer

 

Répondre4 j

 
 
 
Patricia Venon du grand n’importe quoi !

2

Gérer

 

Répondre4 j

JC Wojas Des sources sur ce “non diagnostic ” ?

Gérer

 

Répondre4 j

Veronique Gondry Lisez le post de Hugo lui même. Posté plus tot

1

Gérer

 

Répondre4 j

Veronique Gondry Plus haut

1

Gérer

 

Répondre4 j

 
 
 
Cinzia AgoniCinzia et 3 autres personnes gèrent les adhésions, les modérateurs, les paramètres et les publications sur Le groupe autiste. Conversation hautement instructive. Comme tu le dis Eric Lucas, ce ne sont pas les autistes qui dénigrent des autistes.

6

Gérer

 

Répondre3 j

Christelle Art Ma Belle m’a Débloqué 

Gérer

 

Répondre2 j

 
 
 
Marylene Rudelopt Pour avoir pu rencontrer Hugo Horiot pour ma part j en ss convaincue de son autisme.
Je ss d’accord qu’on ne puissent pas etre tous d’accord sur le sujet mais pq critiquer avec autant de véhémence ds certains propos ?

4

Gérer

 

Répondre3 j

Eric Lucas Oui dénigrer est plutôt non-autistique puisqu’ils vivent beaucoup par rapport aux autres. Donc le fait de rabaisser quelqu’un permet de de se sentir soi-même moins mauvais. Enfin, quelque chose comme ça.

Mais peut-être que l’auteure a utilisé le mot “dénigrer” à mauvais escient. Peut-être qu’elle voulait dire que les propos d’Hugo, même si évidemment il ne dénigrent aucun autiste, pouvaient (selon elle) avoir pour conséquence une sorte sentiment de “non prise en compte” des “moins chanceux”, ce qui signifierait “qu’ils n’en valent pas la peine”, ce qui au final revient à les considérer comme négligeables voire méprisables. Mais tout ça, ce sont des pensées dans les cerveaux des gens. Ce qui ne veut pas dire, d’ailleurs, qu’il faut mépriser ces pensées et ces doutes et malaises.

Peut-être aussi qu’un parent d’enfant autiste (jeune ou pas), qui souffre en pensant (à tort ou à raison) que son enfant n’atteindra jamais tel ou tel niveau, quelque part il doit y avoir une immense frustration (ou quelque chose comme ça, pardon si je n’utilise pas le bon mot ici).
Donc le fait de voir Hugo parler de choses ne concernant pas leur enfant (d’après ce que je comprends des reproches), ça doit être encore plus exaspérant. Surtout si on déduit de ses dires qu’il faudrait en conclure qu’il n’y a pas besoin d’aide pour les autistes, que tout va bien.
Je pense donc que la souffrance, la frustration, l’exaspération, peuvent “faire voir rouge” si on prend les propos d’Hugo de la manière la plus négative ou pessimiste possible. 
((Ce serait presque une forme d’exutoire (?). Là je m’avance….))

5

Gérer

 

Répondre3 j

Veronique Gondry Merci en effet je me suis mal exprimée avec ce mot ,tu as résumé plus clairement ma pensée

1

Gérer

 

Répondre3 j

Christelle Art Pitié rentre pas dans le jeu…?!!

1

Gérer

 

Répondre2 j

Veronique Gondry Je ne rentre pas dans le jeu mais c est vrai que j ai utilisé un mot à la place d un autre il ne dénigre pas au sens littéral du terme mais est plutôt élitiste dans le sens où quand il parle ,il parle des autistes comme une forme d élite de la société Christelle Art

Gérer

 

Répondre2 j

Christelle Art Bon OK en Belgique nous avons un nouveau Ambassadeur…vous l’avez trouvé ou Monsieur Eric lucas?
Est-ce qu’il est compétent ? A t’il vécu avec des enfants dit sévère? Sa propre expérience en psychiatrique justifie qu’il soit notre Nouveau Ambassadeur?
Tant de questions sans réponse…

Gérer

 

Répondre1 j

Christelle Art Veronique Gondry la bande à Bono secte comme tu veux… ?Nous fait tache! Il y’a des associations très sérieuse mais malheureusement les bonne informations passe pas:(
Il faut faire quoi?

Gérer

 

Répondre1 j

Eric Lucas Christelle Art Christelle…
– Il n’y a pas de “jeu”. J’ai vraiment autre chose à faire,et je ne manipule personne.
– L’Organisation Diplomatique de l’Autistan fera tout son possible pour être sérieuse. En réalité, elle a vraiment autre chose à faire que de polémiquer sur FB. Mais comme il y a beaucoup de malentendus et de ressentiments, je prends sur moi pour essayer de répondre. Le silence n’arrangerait rien.
– François Delcoux nous a été présenté par Josef Schovanec ; nous avons beaucoup discuté, ce qu’il fait et ce qu’il dit montre une très bonne compréhension de l’autisme et du concept de notre organisation, et c’est pourquoi sa demande a été approuvée.
Cela dit, rien n’est parfait, on fait ce qu’on peut.
– Vous dites que Hugo et François connaissent mal les autistes plus jeunes et plus “sévères”. C’est possible. Dans ce cas, peut-être qu’ils compléteront leurs connaissances. 
Mais ce que disent ces deux Ambassadeur n’est pas défavorable aux nombreux autistes ‘moins chanceux”. Ce sont juste des hypothèses, des projections, des craintes. Sans aucune preuve de nocivité pour une catégorie d’autistes. Si cela devait arriver, nous corrigerions le problème.
L’Organisation Diplomatique de l’Autistan, en dépit de son titre un peu “ronflant” n’a absolument pas de “préférences” ou de spécialisation en termes de “niveaux”, d’âges, de pays, (et de genre, couleur etc.).
– Il y a des différences énormes dans le “spectre” : donc comment voulez-vous qu’une seule personne soit réellement représentative ? Cela dit, j’admets que le fait de mieux connaître des enfants autistes ne peut qu’être bénéfique.
Si nous voyons qu’un Ambassadeur néglige certaines choses, nous en discuterons avec lui. L’Organisation n’est pas une “démocratie”, mais on peut nous contacter et nous ferons de notre mieux pour améliorer la poursuite des objectifs, grâce à d’éventuels signalements ou conseils.
– Je tiens à attirer votre attention sur le fait que les Ambassadeurs d’Autistan en Belgique, en France, ou ailleurs, ne représentent PAS les autistes du pays en question (ça, c’est le rôle des assos de self-advocacy). Nos Ambassadeurs “représentent” (symboliquement, pas juridiquement) l’Autistan et les autistes du monde en général, en tant que “minorité internationale”.
De ce fait, par exemple François n’est pas l’Ambassadeur des autistes belges (et d’ailleurs, pour cela, il faudrait que ceux-ci l’approuvent).
J’espère que cette précision vous rassure.
– En ce qui concerne les histoires de “sectes”, je ne sais pas de quoi vous parlez. Vous pouvez visiter Autistan.org pour vous faire une iée.
– Idem pour “bande à Bonot” : pour ça il faudrait peut-être regarder du côté d’une asso française (qui semble faire du bon travail, du reste).

Christelle Art, je vous remercie pour avoir ainsi exposé (même de manière déplaisante) vos questions, doutes, craintes, et j’espère avoir pu réduire certains soucis par mes réponses.

Vous – comme d’autres personnes – pouvez continuer à interroger , ici ou ailleurs, et si possible dans une ambiance de sérieux et de respect mutuel.

Soyez assurés, toutes et tous, que notre organisation naissante n’est pas élitiste et ne va pas oublier les “autistes classiques”.
Quand il y aura davantage d’Ambassadeurs, l’éventail sera plus divers, avec davantage d’enfants par exemple.
Pour l’instant il n’y en a que deux (http://autistan.org/wp/fr/ambassadeurs-autistan/)

Je pense que ce type de “débats” est de nature à permettre à notre org de mieux prendre en compte la diversité des autistes, sans oublier personne, et je crois que vos efforts ici me permettront de rappeler cela lorsque nous étudierons de nouvelles candidatures.
Il faut savoir aussi qu’il est très difficile de trouver des Ambassadeurs.
Pour l’instant, nous ne voyons pas de problèmes avec nos Ambassadeurs en Belgique et en France (au contraire) ; il faut laisser un peu de temps pour mettre en place tout cela, ce n’est pas facile.

Merci pour vos commentaires, votre patience et vos efforts pour défendre TOUS les autistes, car tous le méritent, et surtout les plus défavorisés.

EL.Gérer

AUTISTAN.ORG
 
2
 
Eric Lucas P.S. Vous parlez d’associations “très sérieuses” en disant que l’info ne passe pas. J’ignore si vous parlez de la Belgique ou de la France, mais je vous invite à proposer à ces associations de nous contacter, afin que nous puissions collaborer (cela faVoir plus

Gérer

 

Répondre1 jModifié

Cinzia AgoniCinzia et 3 autres personnes gèrent les adhésions, les modérateurs, les paramètres et les publications sur Le groupe autiste. en Belgique comme en France, il y a surtout des associations qui ont été fondées par des parents, donc des neurotypiques. Certaines sont ouvertes aux personnes avec autisme, mais la direction reste dans les mains des parents ou des fondateurs. A l’exception du CRAC et Satedi que je suppose tu dois connaître Eric Lucas


Bonsoir.

J’ai effectivement été surpris, et pour tout vous dire, blessé, par un dessin à caractère vulgaire et insultant (semblant une “oeuvre d’Art”) comportant le nom “Autistan” publié par Madame Art.
J’ai réagi très poliment en disant, en substance, que si c’est pour tomber dans les insultes sans arguments, j’ai des choses plus importantes à faire. 

Madame Art (en supposant que ce soit son vrai nom) a répondu en demandant assez agressivement si j’avais un problème, et même en concluant qu’elle n’avait pas de temps à perdre avec mes “jérémiades” (ce qui semble très paradoxal et injuste).

Je trouve triste, très triste, que des efforts qui sont réellement altruistes et de bonne volonté, pour des autistes du monde que je ne connais pas, soient livrés ainsi en pâture à des débordements de ressentiment aveugle dont ils ne sont en rien responsables.

J’invite les personnes ayant quelque chose à dire à Hugo Horiot ou à d’autres Ambassadeurs d’Autistan à le faire directement auprès des concernés (publiquement ou non), et non pas en visant notre projet naissant et fragile.

Ni l’Autistan, ni l’Organisation Diplomatique de l’Autistan, n’ont pour fonction de servir de “défouloir” aux personnes en souffrance.

Par ailleurs, il apparaît que ces “discussions” (même “maladroites”) sont de nature à renforcer la pertinence de l’étude future de la possibilité de choix démocratiques des Ambassadeurs, probablement par les “Citoyens de l’Autistan”.
Ce concept (“Autistan Citizen”) n’étant pas encore suffisamment développé, ceci explique pourquoi cette réflexion n’a pas encore fait surface.

Pour l’instant nous fonctionnons de cette manière, qui peut sans doute être améliorée.

Au nom de l’ODA, je regrette que nos Ambassadeurs en France et en Belgique déplaisent ou inquiètent une partie des parents des autistes pour lesquels nous souhaitons une vie meilleure.

Nous ferons notre possible pour tenir compte des conseils et des réflexions, surtout lorsque’elles sont argumentées et pertinentes (comme par exemple les remarques de Colette Agnoux).

Comme déjà dit, toute personne souhaitant critiquer des déclarations, faits et gestes de nos Ambassadeurs, effectués EN TANT QUE “Ambassadeur d’Autistan”, peut le faire où elle veut mais devrait le faire auprès de notre Organisation, par courriel, à contact@autistan.org, et surtout en joignant des éléments concrets pour étayer ses propos.
Nous ne pouvons pas nous livrer à une sorte de “guerre de conjectures” et accuser les gens de choses qu’ils n’ont pas encore faites.
Les Ambassadeurs, lorsqu’ils agissent en tant que tels, doivent le faire d’abord en respectant les buts et les principes de l’Organisation qui les a nommés, ce qui peut être (éventuellement) sensiblement différent de leurs opinions privées.
Il s’agit en effet d’une Organisation basée sur des principes et des buts, et non pas sur les personnalités ou opinions de ses membres.

Pour ma part, étant un fervent défenseur de la liberté d’expression, je ne vois pas véritablement de contre-indications aux récriminations de Madame Art, qui me permettent de m’exercer à la diplomatie et à la résistance à ce genre de choses.
Néanmoins, il est vrai que lorsque cela tombe dans l’insulte et les oeuvres d’Art disons, euh, grossières, l’appauvrissement du débat rend celui-ci aussi délicat qu’inutile, ce qui légitime sans doute les mesures de “modération” de la part des administrateurs du groupe, seuls à même de décider des limites qu’ils souhaitent.

Pour l’Organisation Diplomatique de l’Autistan,
Eric LUCAS.
http://Autistan.org