6 / Ambassadeurs

Les ambassadeurs de l’Autistan


  

BE (Belgique) – Bruxelles:

François Delcoux




BR-AM (Brésil, État d’Amazonas) – Manaus:

Bruno Dantas

  • Contact: ambassadeur-br-am (à) autistan.org

BR-CE (Brésil, État du Ceará) – Fortaleza:

João Carlos Pinheiro

  • Contact: ambassadeur-br-ce (à) autistan.org

BR-DF (Brésil, État du Distrito Federal) – Brasilia:

Jorge Venâncio

  • Contact: ambassador-br-df (à) autistan.org

BR-MG (Brésil, État du Minas Gerais) – Belo Horizonte:

Victor Mendonça

  • Contact: ambassador-br-mg (à) autistan.org

BR-SP (Brésil, État de São Paulo) – São Paulo:

Gladstone Alves

  • Contact: ambassadeur-br-sp (à) autistan.org

BR-SP (Brésil, État du Rio Grande do Sul) – Porto Alegre:

Isadora Fredrich

  • Contact: ambassadeur-br-rs (à) autistan.org


FR (France) – Paris:

Hugo Horiot



KZ (Kazakhstan) – Almaty:

Adiyar Zharmenov



MA (Maroc) – Rabat:

Karim Benabdeslam



PE (Pérou) – Lima:

Miguel « Angel » Fernandez Garcia



RE (Réunion) (île française) – (Résidence en exil à Rio de Janeiro):

Eric Lucas



US-NY (États-Unis, état de New York) – New York City:

Stephen Mark Shore


Représentation :

  • Les ambassadeurs de l’Autistan représentent l’Autistan (c’est-à-dire le monde mental des autistes, ou l’autisme) aux autorités et organisations nationales.
  • Les ambassadeurs de l’Autistan représentent également les «indigènes» (c’est-à-dire les personnes autistes nées), dans leur ensemble, qui peuvent être considérés comme une «nation autiste».
  • Ils ne représentent pas les autistes d’un pays ou d’un territoire: c’est le rôle des organisations d’autistes dans chaque pays ou territoire.
  • Lorsqu’une telle organisation n’existe pas, les Ambassadeurs devraient s’efforcer de favoriser sa création, avec l’aide des autorités et organisations nationales compétentes.

Aide et défense:

  • Les ambassadeurs de l’Autistan n’aident ni ne défendent les autistes d’un pays ou territoire en général, ni aucun individu autiste.
  • Ils devraient s’efforcer d’encourager toutes les autorités et organisations compétentes des pays ou territoires, afin d’aider et de défendre les autistes, tout en insistant sur les «Droits fondamentaux des Autistes, selon l’Organisation diplomatique de l’Autistan».
  • Les organisations qui aident les autistes peuvent être elles-mêmes des organisations d’autistes, à condition qu’elles obtiennent les moyens et le soutien nécessaires, ce qui peut être une obligation pour les pouvoirs publics.
    Dans ce cas, les ambassadeurs devraient s’efforcer de rappeler et d’expliquer ces obligations, et encourager les autorités à les appliquer concrètement.

Relations entre les ambassadeurs et les «indigènes» de l’Autistan:

  • Les ambassadeurs n’ont pas de relations officielles ou formelles avec les individus «autochtones» (c’est-à-dire les autistes d’un pays), puisqu’ils représentent l’Autistan (et les indigènes) aux autorités et organisations non-autistes.
  • Mais les indigènes peuvent avoir différents types de relations et de participations avec l’Organisation Diplomatique Autonome: soit directement avec le Siège, soit avec la Section Consulaire de l’Ambassade d’Autistan dans leur pays ou territoire, qui pourrait exister dans le futur, dans les moyens nécessaires sont prévus.
  • Cela peut être utile, par exemple, pour obtenir une carte d’identité autochtone de l’Autistan.
  • (Plus de détails seront fournis dans la section «Autochtones»)

Conditions et règles

  • 1 / Tout ambassadeur de l’Autistan doit être une personne autiste, avec des preuves d’autisme (présentes ou passées), facilement accessibles au public.
  • 2 / Tout ambassadeur de l’Autistan peut avoir un «type» ou un «niveau» d’autisme (y compris être non-verbal);
  • 3 / Tout Ambassadeur d’Autistan doit être âgé de plus de 7 ans (mais des exceptions peuvent être faites si nécessaire, pour des cas exceptionnels plus jeunes);
  • 4 / Tout ambassadeur d’Autistan peut être un homme ou une femme (ou toute variante de celui-ci);
  • 5 / Tout Ambassadeur d’Autistan doit habiter dans l’Etat ou territoire qu’il représente (sauf cas particulier, par exemple si un Ambassadeur doit vivre en exil).
  • 6 / Tout ambassadeur de l’Autistan aura une conduite diplomatique élevée et une attitude morale élevée, tout en faisant n’importe quoi en tant qu’ambassadeur;
  • 7 / Tout Ambassadeur de l’Autistan ne doit jamais utiliser sa position pour un avantage personnel ou pour un besoin d’estime sociale;
  • 8 / Tout Ambassadeur de l’Autistan, lorsqu’il fait quoi que ce soit en qualité d’Ambassadeur, ne doit jamais parler pour lui-même, mais toujours pour l’Organisme diplomatique de l’Autistan ou de l’Autistan;
  • 9 / Tout Ambassadeur de l’Autistan, lorsqu’il agit en tant qu’Ambassadeur, doit avoir un comportement conforme aux caractéristiques principales de l’autisme (authenticité, intégrité, sincérité, honnêteté, droiture, cohérence, exactitude).
    En faisant quelque chose en tant qu’ambassadeur, il (ou elle) ne doit pas utiliser les caractéristiques «opposées» (qui sont typiques du non-autisme), même si c’est «en jouant un rôle (scénario)», dans le but de notre cause.
  • 10 / Si un Ambassadeur, lorsqu’il agit en tant qu’Ambassadeur, ne peut pas se comporter comme demandé ici, en raison d’agressions sensorielles ou mentales dues au non-autisme, alors ses actions ou décisions peuvent être reconsidérées (ou annulées) par le Conseil des Ambassadeurs de l’Autistan (CAA).
  • 11 / Tout Ambassadeur peut être révoqué, à tout moment, pour des raisons justifiées, par le Conseil des Ambassadeurs de l’Autistan (CAA).

  • Les Ambassadeurs peuvent être sélectionnés ou approuvés par le Conseil des Ambassadeurs de l’Autistan (CAA).
  • Les ambassadeurs de l’Autistan représentent la vie mentale et spirituelle des autistes (ce qui est caractéristique de leurs côtés autistes), ou les «aspects de leurs pensées qui sont dans l’autisme».
  • Ceci est complémentaire aux organisations «d’auto-représentation» (organisations d’autistes) qui se préoccupent plutôt de la vie «en société», dans le monde matériel (droits, éducation, adaptations, logement, travail, etc.).
  • Par conséquent, il est possible de dire que l’Autistan (et ce qui est lié, à savoir notre Organisation) concerne la vie spirituelle ou mentale ou «autiste» des autistes, tandis que d’autres organisations traitent de leur vie matérielle.
  • On peut également dire que les Ambassadeurs et Ambassades de l’Autistan représentent « la partie de la personne autiste qui se trouve en Autistan », alors que les organisations de « l’auto-représentation » représentent « la part de la personne autiste qui est sur Terre » (en le monde matériel).
  • C’est pourquoi les Ambassadeurs de l’Autistan ne sont pas censés travailler sur les mêmes choses que ces organisations.
    Cependant, les deux devraient s’efforcer de collaborer.
  • Bien que l’Autistan ne soit pas reconnu comme un «vrai» pays, le concept des Ambassades et Ambassadeurs a un caractère «para-diplomatique», tout aussi valable que celui des «Nations Unies modèles» (les jeunes), par exemple.
  • Il n’est pas nécessaire qu’une ambassade matérielle soit ambassadrice.